Musée d’art contemporain dans la Vieille Ville

Musée d'art contemporain de Barcelone

Le musée d’art contemporain de Barcelone est situé sur la place des Anges dans la Vieille Ville. La construction du bâtiment commença après les jeux olympiques de 1992 et il ouvrit au public en 1995.

Des objets d’art datant de la fin du XXème siècle et plus tard sont disposés sur une place de 125 x 35 mètres. Il y a également une bibliothèque où l’on trouve diverses publications ainsi que des livres d’art. La collection permanente comprend plus de 1800 œuvres d’art, organisées de manière chronologique.

Dans le premier espace de l’exposition, on trouve des œuvres des années 1940 jusqu’aux années 1960, dans le second espace – des années 1960 jusqu’aux années 1970, et le troisième espace est réservé à l’art contemporain. Une grande partie de la collection contient des œuvres d’artistes catalans et espagnols, mais on y trouve souvent des chefs-d’œuvre d’artistes étrangers. L’exposition change tous les 3-4 mois.

L’art moderne y est représenté dans toute sa variété, de la peinture classique et des sculptures aux installations complexes et spectacles interactifs. Une place d’honneur est réservée aux photographies subtiles de Jeff Wall – ce photographe canadien imprime des images sur des films translucides et les insère dans des caissons lumineux, créant ainsi un concept novateur et influant dans l’art contemporain.

La réserve du musée est constamment réapprovisionnée avec de nouvelles acquisitions et des dons privés. Actuellement, on peut voir les grandes œuvres de Pablo Picasso et Jackson Pollock, Paul Cézanne et Marcel Broodthaers, Jo Spence et Dan Graham.

Une place pas commune se trouve juste à l’opposé du musée, la Capella MACBA. L’entrée est gratuite et on y trouve des vidéos transmissions de manière régulière, ce qui rend cet espace de l’exposition très populaire auprès des touristes.

Mais l’œuvre d’art sur écran n’est pas la seule attraction s’offrant aux visiteurs. Le bâtiment lui-même mérite une attention particulière. Conçu par l’architecte américain Richard Meier, il représente un fort contraste avec l’architecture gothique du XIIIème et XIVème siècle l’entourant.

Sa conception géométrique accentuée, sa combinaison parfaite de tuiles blanches, de verre brillant et de métal, ressort agressivement comparé à la toile de fond de la Vieille Ville. Ce n’est pas une erreur des autorités locales, mais une manœuvre volontaire visant à changer progressivement l’architecture de l’endroit.

La partie sud de la structure est faite dans le style moderne : totalement en verre, de façon à ce que la lumière naturelle illumine les pièces et donne sur la vue d’ensemble de la place ainsi que du vieux Couvent des Anges.

Vous aimerez aussi…

À découvrir également

Menu