Musée du 11 septembre, une visite qui ne laisse pas indifférent

Musée mémorial de 11 septembre

Le mémorial du 11 septembre est l’un des musées les plus récemment ouvert à New York. Il faut dire d’emblée que sa visite ne laisse pas indifférent. On y croise des centaines de morceaux d’existences qui rencontrent la grande histoire. Le point fort de ce musée, c’est assurément de nous rendre accessible à travers quelques restes d’effets personnels de témoins, d’acteurs et de victimes de l’événement dans toute son ampleur.

Ce qui étonne lorsque l’on pénètre dans les lieux, c’est le contraste entre l’immensité des lieux et la taille parfois infime des objets personnels qui y sont présentés.

Ce musée est à la fois un centre de documentation et un lieu de mémoire pour les parents, les proches et toutes les personnes qui ont été touchées de près ou de loin par cet évènement.

La visite

Comptez deux bonnes heures pour faire le tour du musée. Vous y trouverez quantité d’objets appartenant en majorité aux victimes des attentats, parfois retrouvés des années après les faits. Le musée présente aussi quelques restes architecturaux de ce que furent jadis ces deux magnifiques tours qui montaient dans le ciel new-yorkais.

Concrètement

L’entrée du musée se fait par le mémorial extérieur qui occupe l’ancien emplacement des deux tours. Le tarif d’entrée est de 24 dollars par personne pour les adultes et de 15 dollars pour les enfants. Notez qu’une entrée gratuite est possible le mardi après 17h. Attention car le nombre de tickets gratuit est limité. Pour y avoir droit, il faut demander son ticket gratuit dans la limite des places disponibles le mardi à partir de 16h30.

Si vous êtes très émotif (ou si vos enfants le sont), abstenez vous peut être de cette visite, car il faut souligner qu’elle peut marquer les esprits. A l’intérieur du mémorial, vous trouverez aussi une exposition qui se concentre sur la reconstitution en détail des tragiques événements qui se sont déroulés le 11 septembre.

L’entrée dans le musée se fait par le mémorial

Rose blanche

Dans le musée, les restes de l’événement se succèdent et ne laissent jamais indifférent.

Reste du 11 septembre - Photo 1

Reste du 11 septembre - Photo 2

Certains éléments architecturaux permettent de prendre conscience de l’ampleur de la tragédie. C’est en empruntant ces escaliers que beaucoup de personnes qui se trouvaient sous les tours ont pu avoir la vie sauve.

Les escaliers

Dans le musée, on trouve aussi les restes des véhicules qui se trouvaient a proximité des lieux au moment de l’effondrement des tours.

Restes des véhicules qui se trouvainent sur place.

Vous aimerez aussi…

À découvrir également

Menu